Pour faire face à des situations litigieuses, certains particuliers voire même des entreprises ont souvent recours à un huissier. Ce dernier intervient dans ce cas pour établir un état des lieux ou des faits. On parle alors de constat d’huissier. Il fait office de preuve juridique objective d’un conflit et garantit le respect des droits et la protection des biens de celui qui le sollicite. Dans cet article, nous allons voir dans quels cas recourir au constat d’huissier et comment il se déroule.

Quand solliciter un constat d’huissier ?

Les situations pour lesquelles on peut recourir à un constat d’huissier sont nombreuses. Il peut s’agir d’un constat de dégâts des eaux, de travaux mal exécutés, ou d’une nuisance provoquée par des voisins. Néanmoins, lorsque vous réalisez un constat d’huissier certifié à Paris en quelques clics, rassurez-vous que l’huissier contacté est installé dans le département où est réalisé le constat. On peut aussi solliciter un constat d’huissier pour défendre son image ou sa vie privée. Dans ce cas, l’huissier pourra constater des messages diffamatoires ou calomnieux ou encore la présence de certaines photographies. Enfin on aura recours à un constat d’huissier pour encadrer une donation, une succession ou une séparation.

Le déroulement du constat d’huissier

Le constat d’huissier peut avoir lieu à tout moment s’il se déroule dans un lieu privé. En revanche, dans un lieu privé ouvert au public le constat d’huissier ne sera possible que s’il ne porte pas atteinte au droit de propriété et si on a l’accord express de l’occupant des lieux. Le respect de la loi dans ce cas oblige que le constat ne se fasse qu’entre 6h et 21h. Sinon, il faudra avoir une décision du juge. Enfin dans les lieux publics, le constat d’huissier se fera à tout moment et sans autorisation. A la fin de chaque constat, l’huissier de justice dressera un procès-verbal de constat auquel il pourra si nécessaire, joindre des justificatifs.